Les prépositions

Il nous arrive à tous de n’écouter que «d’une oreille» et pourtant nous arrivons à répondre correctement à une question. Inconsciemment nous avons entendu un ou deux mots-clés, et nous avons fait le lien. Parfois cependant, nous répondons complètement à côté, et cela donne lieu soit à de grands éclats de rire, soit à une incompréhension, mais au final il suffit de dire que nous n’avons pas écouté pour que cesse le quiproquo.


Pour nos enfants appareillés et/ou implantés, il arrive qu’ils prennent la mauvaise habitude de n’écouter qu’un mot-clé ou bien le dernier mot d’une phrase et en devinent le sens. Il se peut qu’ils en prennent l’habitude parce que PARFOIS cela fonctionne. Mais la plupart du temps, cela ne leur permet pas de trouver le sens exact et ils se retrouvent dans des situations d’incompréhension.

Au début de leur scolarité, pour palier au manque d’informations due à une écoute partielle, ils vont alors prendre l’habitude de calquer leur comportement sur celui de leurs camarades, et l’incompréhension peut vite passer inaperçue. C’est pour cela qu’il faut d’emblée leur apprendre à écouter TOUS les mots de la phrase car cela fonctionne bien mieux, et permet à l’enfant d’être réellement autonome.


Pour que l’entrée à l’école soit la plus sereine possible, il faut que l’enfant puisse au minimum comprendre une consigne de 2 éléments:

«Range tes crayons et viens t’asseoir»

Enoncée de cette façon, la consigne est «simple» à respecter car les éléments sont donnés dans l’ordre d’exécution

1° Range tes crayons

2° viens t’asseoir

De même que la maîtresse peut tout à fait dire: «d’abord range tes crayons, puis viens t’asseoir».

Dans ce cas, la maîtresse a appuyé sa demande en insistant sur l’ordre dans lequel la consigne devait être exécutée.

Si l’enfant n’a entendu et compris qu’un ou deux mots-clés (range et asseoir), il peut tout de même s’en sortir. Ayant pris l’habitude d’exécuter les actions selon l’ordre des mots-clés, il va ranger PUIS s’asseoir.

Seulement si la maîtresse décide un jour de dire à l’enfant:

«AVANT de t’asseoir, range tes crayons», l’enfant qui a l’habitude d’exécuter les consignes selon l’ordre des mots-clés, va aller s’asseoir avec ses crayons à la main...

Il n’aura manifestement pas compris ce que la maîtresse lui a demandé. Tout cela à cause d’une petite préposition: «AVANT»


L’activité que nous vous proposons ici: prépositions.pdf, a été faite par Dave Sindrey, SLP. Cert. AVT.

Mise en ligne sur le site www.hearingjourney.com créé par Advanced Bionics.

Nul besoin d’être anglophone pour comprendre le principe de ce jeu.

Imprimez les cartes sur du papier cartonné;

pliez au niveau des pointillés, et lisez l’énoncé. L’activité se base sur les avant/après, mais les difficultés augmentent puisque vous pouvez rajouter des éléments (ce qui permet à des frères et/ou soeurs plus âgés de jouer en même temps)


Par exemple, sur l’image présentée en photo d’accueil de l’activité, voici les possibilités qui s’offrent à vous:

     -     pour les «débutants»

«Avant de toucher la fraise touche la poire» OU «après avoir touché la poire touche la fraise»

     -     niveau intermédiaire:

Avant de toucher le fruit rouge, touche le légume vert» OU «après avoir touché le légume vert touche le fruit rouge»

     -     etc etc...


Les possibilités sont nombreuses, et les cartes présentées sont adaptées à tous les âges: aux enfants de maternelle comme aux enfants plus avancés.


ATTENTION: ce jeu requiert BEAUCOUP de concentration et d’attention. Veillez à ne pas faire plus de 2 ou 3 cartes à la suite. Et si votre enfant se trompe, ce n’est pas grave, c’est un jeu !

Essayez d’utiliser ce genre de phrases le plus souvent possible dans la vie de tous les jours.

«Avant de m’aider à mettre la table, mets-toi en pyjama», «avant de te brosser les dents coiffe-toi» etc.


Cette activité est assez ardue, il est d’autant plus important de suivre la règle habituelle de l’AVT: AMUSEZ-VOUS !