Au quotidien...

maintenance, ambiance sonore...

Avant tout, assurez-vous que votre enfant entend de façon OPTIMALE !


     -     Testez les prothèses/processeurs TOUS LES JOURS !


     -     Utilisez les accessoires disponibles (écouteurs, testeurs de batteries, testeur d’antenne...). Demandez-les à l’audioprothésiste pour les prothèses, et au SAV pour les implants. Un enfant n’est pas toujours à même de vous signaler un changement, une mal-fonction, aussi, en vérifiant tous les soirs le fonctionnement des appareils/processeurs, vous vous assurez que votre enfant a un accès à la parole de bonne qualité.


     -     Pour les implants cochléaires, quelle que soit la marque, si vous utilisez les batteries rechargeables (différentes des piles rechargeables), il n’y a pas de mémoire de charge. Vous pouvez les recharger tous les soirs !


     -     Placez tous les soirs les appareils/processeurs dans le déshumidificateur. L’électronique est particulièrement sensible à l’humidité qui peut en altérer le bon fonctionnement.


     -     Assurez-vous que votre enfant porte ses appareils/processeurs tous les jours et toute la journée (en dehors des heures de sieste, de bain...). Chaque moment de stimulation est important.


     -     Et bien sûr les Sons de Ling !


Puis, favorisez l’écoute de votre enfant:


     -     Essayez d’avoir l’environnement le moins bruyant possible. Eteignez toutes les sources de bruit parasite: TV, radio, lave vaisselle, lave linge... La priorité est que votre enfant entende votre voix. Plus tard, lorsque l’audition sera intégrée comme mode de communication principal, alors il sera temps de lui apprendre à écouter dans le bruit.


     -     En tout cas au début, restez près de votre enfant pour lui parler. Essayez de respecter un rayon d’un mètre de distance environ. Encore une fois ce que l’on veut privilégier, c’est la compréhension de la parole, l’accès à la voix.


     -     Lorsque vous lisez une histoire, pensez à vous placer à côté de votre enfant, et non en face, pour privilégier le message auditif. Pour les enfants mono-implantés, placez-vous du côté implanté, à environ 15-20 cm du micro du processeur. Plus près distordrait le son. N’élevez pas la voix, cela rend le message agressif et inintelligible. Pour les enfants appareillés, pensez à vous placer du côté de la meilleure oreille.


     -     Lorsque vous vous apercevez que votre enfant n’a pas compris un mot, répétez-le, en chuchotant près du micro (15 cm). Les chuchotements sont des hautes fréquences, donc font ressortir les consonnes et permettent la distinction des mots.


     -     Pensez à utiliser un vocabulaire adapté. Répétez les mots nouveaux. Favorisez la production de paroles en faisant des pauses pour laisser à votre enfant le temps d’assimiler ce que vous avez dit et de vous répondre.


     -     Encouragez votre enfant chaque fois qu’il vous dit quelque chose: «Oui, j’ai entendu ce que tu m’as dit». Et chaque fois que possible reformulez. Si votre enfant a dit: «partie voiture», reformulez par «oui, elle est partie la voiture».